You are currently viewing Entretien d’embauche : toutes les questions classiques

Entretien d’embauche : toutes les questions classiques

Même s’il n’y a pas de réponses toutes faites à formuler aux questions posées lors d’un entretien d’embauche, il y a en revanche des questions classiques pour lesquelles il vaut mieux être préparé, afin de ne pas être trop évasif lors de ce court moment d’évaluation. Vous réduisez ainsi le risque de faire face à des questions pièges qui pourraient vous déstabiliser en tant que candidat.

Cela aidera ainsi grandement les recruteurs à avoir une idée plus précise de qui vous êtes et ainsi faciliter votre avancée dans le processus de recrutement.

Table des matières

Les questions liées à l'entreprise

La majorité des candidats postulent encore aujourd’hui pour des entreprises sans avoir la moindre idée de ses activités. Sachez que l’intérêt spécifique que vous apportez à l’entreprise qui vous recrute est un des critères majeurs de sélection lors de l’entretien d’embauche.

Dès lors, renseignez-vous sur ses services ou produits, son organisation de manière générale, sa culture d’entreprise. Parmi les informations que vous aurez récoltées, notez les points qui vous frappent ou plus simplement ce qui vous intéresse le plus chez elle : son image, sa performance, ses services, ses produits, son dernier projet d’envergure…

Souvent, une des premières questions qu’il vous sera posée lors de l’entretien d’embauche sera :

  • Que savez-vous de nous ?
  • Que connaissez-vous de notre entreprise ?

Savoir y répondre dénote incontestablement que vous n’êtes pas là par hasard et plus vous y répondrez de manière personnelle, mieux ce sera.

Songez également à préparer quelques questions sur l’entreprise, car viendra le moment dans l’entretien d’embauche où le recruteur vous demandera si vous avez des questions. 

Ne pas en avoir n’est jamais un bon signe pour lui et dénote un manque d’intérêt certain du candidat à l’égard de l’entreprise. Or c’est une occasion facile de marquer des points. Demandez-lui par exemple les perspectives de développement de l’entreprise, les défis actuels auxquelles elle fait face…

Les questions liées au poste à pourvoir

Préparez toujours pour vos entretiens d’embauche des questions visant à éclaircir non seulement vos tâches, mais aussi l’environnement dans lequel vous allez œuvrer.

Des questions telles que

  • Comment décririez-vous l’ambiance de travail dans votre groupe ?
  • Quel type d’interaction aurai-je au sein de l’entreprise ?

vous donneront un bon aperçu sur le poste et l’équipe que vous pourriez intégrer ainsi que sur les compétences attendues. Elles démontreront également à votre recruteur votre motivation et que vous avez des critères de choix de travail basés sur des valeurs.

Sachez également expliquer la raison pour laquelle ce poste a suscité votre intérêt en tant que candidat. Souvent, des questions telles que « qu’avez-vous compris du poste que nous vous offrons ? » demandent que vous vous soyez penché au préalable le contenu détaillé de l’offre d’emploi. Afin de montrer que vous êtes un candidat sérieux, ne négligez en aucun cas cet aspect-là.


Les questions liées à votre caractère

Soyez au clair avec les quelques mots clés qui vous définissent et avec lesquels vous voulez marquer votre interlocuteur lors de l’entretien d’embauche. Allez à l’essentiel de ce qui fait votre force, et des points qui vous distinguent des autres candidats. 

Des questions telles que 

  • Si vous deviez vous décrire en 3 mots, quels seraient-ils ?
  • Pourquoi devrions-nous vous engager ?
  • Qu’allez-vous nous apporter ?

sont courantes et vous demandent de connaître votre richesse intérieure et vos compétences (hard skills comme soft skills).

Pensez également toujours à donner dans vos réponses des exemples concrets pris dans votre vie professionnelle, personnelle ou estudiantine, qui étayent vos propos. (un CV bien construit à portée de main vous y aidera grandement). Cela confortera votre recruteur sur le fait que vous n’avez pas cité ces qualités pour faire joli dans le décor ni pour impressionner la galerie.

Choisissez des mots convaincants selon la nature de votre personnalité: inutile de dire lors d’un entretien que vous êtes dynamique (ce qui, par ailleurs, est assez banal) si votre paupière est molle ou si votre débit de parole est plutôt lent. Vous créerez plus de confusion et de doutes qu’autre chose et pourriez vous sentir piégé. Soyez donc convaincant aussi bien sur le fond que sur la forme.

Votre recruteur tâchera également de savoir où vous péchez. Il vous posera immanquablement des questions telles que :

  • Quelles sont vos faiblesses ?
  • Quels sont les domaines où vous avez clairement besoin de vous développer/améliorer ?

Ne rien dire, dire que vous avez le défaut de vos qualités ou pire, dire que vous n’avez aucun défaut, ne trompe personne et est un signe de faiblesse en soi. Montrez, au travers de défauts avérés, que vous en avez conscience, que vous savez à quoi cela est dû et ce que vous avez entrepris pour rectifier le tir. Là aussi, préparez-vous à donner des exemples concrets sur le sujet.

Les questions liées à votre carrière

Exprimez clairement ce que vous recherchez dans une entreprise ou dans un emploi.

Des questions comme :

  • Qu’attendez-vous de nous ? 
  • Qu’est ce qui vous motive dans la vie ?
  • Comment vous voyez-vous évoluer dans votre carrière ?

sont courantes. 

Elles visent toutes à déceler chez vous ce qui vous porte, ce qui est important pour vous. A vous d’exprimer clairement dans votre réponse si vous êtes porté par des motivations sociales, une envie de développement de connaissances, des ambitions liées à votre rayonnement, etc..

Tout est valable, du moment que vous êtes crédible. Évitez tout de même des arguments exclusivement financiers, cela tombe au fond sous le sens. 

Si vous avez eu une expérience professionnelle au préalable, le recruteur vous posera inévitablement des questions liées à vos motifs de départ. La règle d’or quand vous cherchez un emploi est de ne jamais critiquer vos anciens employeurs. Dites plutôt que vous vouliez vous développer davantage dans un autre domaine professionnel (et précisez lequel), raison pour laquelle vous avez rejoint ou visez à rejoindre telle entreprise.

Les questions liées à votre salaire et autres avantages sociaux

Ne prenez jamais l’initiative d’aborder les questions liées au salaire, notamment lors du premier entretien.

Évitez également de poser des questions sur le nombre d’heures de travail hebdomadaire, ainsi que sur les avantages divers de l’entreprise. À tort ou à raison, ceci est un critère rédhibitoire pour les recruteurs lors de la sélection d’un candidat.

Laissez votre interlocuteur aborder ce sujet. Une fois abordé, vous pouvez poser plus de questions sur ces points, mais n’en faites pas trop non plus. Attendez un deuxième entretien pour approfondir le sujet.

En règle générale, votre recruteur vous demandera « Quelles sont vos prétentions salariales ? ».

Et là, il ne faut pas se tromper, car donner un salaire trop bas vous rendra peu crédible, et un salaire trop haut peu réaliste. Pour ceux qui ont une expérience professionnelle, basez-vous sur votre dernier salaire et ajoutez une petite marge (pas plus de 10 %) en faisant bien comprendre au recruteur que vous êtes prêt à analyser la situation selon les avantages de la société et les responsabilités du poste.

Pour ceux qui n’ont vraiment aucune idée ou ceux qui en sont à leur premier poste et qui ne veulent pas se risquer à des chiffres hasardeux, jouez cartes sur table avec l’employeur. Dites à votre recruteur qu’une entreprise telle que la sienne a très sûrement élaboré une grille de salaire structurée et équitable et que vous êtes prêt à considérer l’offre qu’il articulera, en prenant également en considération les divers avantages sociaux de l’entreprise.

Ne prenez jamais de décision sur le champ lorsque des chiffres vous sont présentés. Si le salaire vous semble trop bas, répétez cette somme en le regardant de manière neutre et demandez lui un temps de réflexion.

Renseignez-vous ensuite auprès d’amis ou de professionnels en la matière afin d’obtenir des conseils et ainsi pouvoir évaluer la justesse de l’offre reçue pour cet emploi. Enfin, communiquez votre décision auprès de votre recruteur, une fois que vous avez été retenu pour le poste.

Vous souhaitez être mieux préparé(e) à vos prochains entretiens d'embauche ?

Je serais enchantée de faire votre connaissance et de vous aider à vous préparer aux questions des recruteurs et à savoir vous mettre en valeur durant vos prochains entretiens

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.